Bestiarium

Prémisses de la dramaturgie Bestiarium

vendredi 13 avril 2012

Chaque participant construit un personnage chrysalide, qui passe du mode ordonné, discret, camouflage social, à une version baroque et débridée de lui-même.
Pendant la parade, les personnages ordonnés effectuent tour à tour leurs métamorphoses et composent un bestiaire de créatures fantasques.
La transformation part du costume version ordonnée, composé de tirettes et de poches secrètes, d’où se déploient les protubérances et les extravagances du personnage, quand il s’échappe dans ses propres contrées mythologiques.

PDF - 1.3 Mo
Bestiarium projet artistique

Les "pages"
Les "pages" sont ceux qui orchestrent, qui lancent les nouvelles éclosions, qui rythment et qui ponctuent la traversée du bestiaire.
Ils participent au mouvement formé par les créatures déjà écloses, celles qui sont en train de sortir de leur cocon et celles qui sont encore toutes empaquetées.
Les "pages" sont au bestiarium, ce que le papier, la reliure, la couverture, sont au bestiaire.
Le support du dessin et de l’histoire, l’organisation du livre, les numéros de pages, les têtes de chapitres, table des matières et préface.

Le "page" porte bien son nom, car il est autant le support en papier, classé et numéroté, soutien physique en papier, sur lequel vient se coucher l’histoire, que le page-serviteur du livre, qui fait tout en son pouvoir pour que la lecture se déroule bien, que le lecteur ne s’endorme pas sur une phrase alambiquée, qu’il ne tourne pas trop hâtivement les pages du livre, risquant alors de louper le passage indispensable à la compréhension de l’histoire.

Les pages sont les musiciens et les encadrants de la Zinnode .
Les pages-musiciens accompagnent chaque nouvelle éclosion, peut-être aussi lancent-ils le signal sonore qui prévient qu’il faut tourner la page, comme les petites clochettes dans les livres racontés sur cassette (ou CD ou iPod).

Les pages-sommaires orchestrent les réactions collectives aux créatures qui éclosent, annoncent à la prochaine créature (et à son bataillon de co-équipiers) qu’elle doit se tenir prête, préservent l’espace de la Zinnode en marquant le début et la fin du territoire, affichent le nom de la nouvelle créature en hauteur, etc.

Plan du site | Avec le soutien de | Spip |