Urban Village

Prémisses de la dramaturgie Urban Village

vendredi 13 avril 2012

Le point de départ de notre Zinnode est la musique.
Le projet consiste à regrouper trois nouvelles néo-fanfares de trois communautés Belges : ‘t Accoord (Anvers), Remork (Bruxelles) et La fanfare du roi Boudin (Limerlée) renforcées par des musiciens de Bagadski et Fansifar.
Dans les fanfares urbaines participent aussi des musiciens amateurs d’origine diverses.
Tous les musiciens et les acteurs porteront des costumes et tous bougeront selon une certaine chorégraphie.
Les artistes-porteurs de ce projet ont des liens très organiques.
Les associations qui gèrent les fanfares sont complémentaires.
Les artistes-porteurs du projet vont inviter des artistes spécialisés dans certains domaines : les costumes, la chorégraphie.
Le thème du désordre (et par conséquent aussi de l’ordre) se déclinera en premier lieu en musique.
En musique on peut considérer que l’ordre c’est l’harmonie, le rythme, alors que le désordre pourrait être la cacophonie, les dissonances, l’arythmie.
La tension qui peut être imaginée entre ses extrémités forme notre point de départ.
Concrètement nous souhaitons développer un jeu ou chacune des formations musicales rentrera dans l’ordre ou forcera le désordre.
Ceci en jouant une mélodie ou un rythme antagoniste aux autres, ou bien au contraire en se fondant dans la mélodie d’une autre formation.
Ce jeu, qui peut être décliné de multiples façons (groupe versus individu, mélodie versus rythme, individu versus groupes, famille d’instruments versus une autre famille, etc…), est basé sur l’identité musicale propre à chaque ensemble (voir à chaque musicien) et la liberté ou l’éventualité de ‘lâcher’ cette identité afin de se fondre dans un ensemble plus large afin de créer l’harmonie totale ou au risque de créer l’anarchie complète…
Au final notre Zinnode ressemblera à une micro-société bizarre, ‘swinguant’ et au premier abord innocente, structurée de manière unique, répondant tant bien que mal à ses propres règles, à son propre ordre, a son propre désordre…

Visualisation
Pour le développement visuel (c.à.d. mouvement, costumes, accessoires, etc.) tout sera mis en œuvre pour souligner la lisibilité du concept de départ.
L’articulation musicale sera traduite en mouvement et dynamique des fanfares, (mouvement collectifs, mouvements divers pour les diverses fanfare, ‘collisions’ entre formation, etc.).
Les costumes et accessoires (chapeaux, drapeaux, etc.) aussi seront au service de cette même lisibilité, c.à.d. une image simple, belle et efficace.
Pour optimaliser la communication de notre démarche et de notre interaction avec le public nous souhaitons amplifier, théâtraliser notre ‘musique en mouvements’ par un groupe de danseurs-acteurs, Team Chakal, qui auront la tâche ingrate de ‘coordonner’ de manière ludique cette dynamique en désordre…

Plan du site | Avec le soutien de | Spip |