Zot herbe fol

Prémisses de la dramaturgie Zot herbe fol

vendredi 13 avril 2012

Notre projet s’articulera sur deux éléments :
. l’accent porté sur la mixité du public . la création d’une Zinnode participative via des ateliers de rencontre des différents public et associations.
On met l’accent sur la recherche collective de la dramaturgie, sur la qualité de représentation par rapport au nombre de participants, sur une cohérence avec les projets déjà initiés au sein des partenariats mis en place entre les associations en dehors de Zinneke (ex : la Ducasse sur le thème de la nature en ville a initié une envie de travailler le thème dans cette voie).

Idée au niveau de la dramaturgie :
Nous avons voulu partir du quotidien des animateurs et du public qu’ils touchent pour aborder le thème : le désordre :
. Amener du désordre en ville en laissant la nature l’investir : "Le jardin est un système qui a l’air d’un désordre et qui est au contraire un ordre très harmonieux"
Quand la ville devient sauvage !
« une mauvaise herbe est une plante dont on a pas encore trouvé les vertus »
. Faire du désordre en mélangeant les publics, les langues, les âges
. Désordre et ordre en Amazonie
. Se réconcilier avec le désordre en ville ( terrain vague…), avec le désordre inter-générationnel ou encore avec le désordre que met le jeune ou des familles défavorisées dans l’espace public.
. Désordre mental et de vie de l’enfant handicapé, partir du vivant, de la nature de chacun.
. Le désordre et l’ordre d’un musée : « Faire venir le désordre dans un lieu où il n’est pas admis. C’est de l’ordre de l’IMAGINATION »
. Le désordre intérieur en chacun de nous à canaliser sans le contraindre

L’idée maîtresse qui émerge des premières rencontres avec les partenaires et des visites des coordinateurs artistiques dans les associations est tirée d’une réflexion sur la ville et la nature qui n’y trouve pas toujours sa place.
Le désordre émane souvent de cette place qui n’est pas donnée à la nature (ex : terrain vague pas entretenu, mauvaises herbes dans les parterres des arbres).
Mais ce désordre est en fait issu d’un ordre très peu sclérosé de la nature.
L’idée est de travailler à partir du vivant, en partant des personnes et des publics qui se rencontrent, des envies de chacun.
L’idée est donc de travailler le désordre dans la nature « les mauvaises herbes ou herbes folles » en référence à la nature et au vivant qui peut envahir l’espace public et faire émerger des choses surprenantes.
Les trottoirs et le macadam craquent- mur craquelé-.
Les herbes, la terre et la vie apparaissent.

Pour débuter notre projet de Zinnode en terme de méthodologie, nous nous sommes appuyés sur les ateliers existants dans les associations désireuses de participer à la Zinneke Parade 2012 mais aussi sur la probabilité d’ouvrir un atelier pour adulte supplémentaire un soir de la semaine comme explicité ci dessus.
. Envie de partir des personnes présentes au départ, du vivant présent et donc de ne pas forcer vers la mise en place d’une grande Zinnode en allant chercher le public en vue d’en augmenter le nombre, notre Zinnode aura la taille qu’elle voudra avoir.
. Un accent sera mis sur la participation dès le début du processus et la rencontre des publics (via la vidéo, la création d’une boîte à chaussure, à l’image du groupe, qui pourra être présentée dans les différents groupes, les boites circuleront de groupe en groupe à divers moment, le tirage de cacahuètes-parrains inter-atelier ; et puis lors de rencontres en atelier ou festive)
. Envie de réfléchir l’investissement des enfants, premier demandeur de participation, objectif alors de travailler davantage leur présence corporelle dans le parade et ainsi proposer un travail d’expression corporelle accentuée. Le travail de création sur la base de quelque chose de très concret comme la croissance d’une plante peut vraiment apporter quelque chose de neuf à ce niveau.

Plusieurs pistes de travail :
. Proposer à chaque participant de choisir une graine dans le cadre d’une animation et de se l’approprier pour ensuite la planter et faire pousser sa plante. Tout au long de l’année, cette plante va grandir, se transformer et être source d’inspiration (voir les formes des feuilles, sa couleur, son aspect général, ce qu’elle nous dit) comme base à un travail corporel de préparation à la parade. Cette idée est inspirée du travail de Graine de danse de Hélène Spehl inspiré lui-même du travail de Françoise Jasmin et de la danse Butô1.

- l’idée est alors que la plante de chacun fasse partie intégrante du spectacle, elles seront alors placées dans l’espace public et dans le public de la parade en guise de désordre naturel en ville.

Concrètement, l’atelier adulte s’ouvrira 1 soir par semaine à partir du mois de décembre dans lequel interviendront plusieurs artistes (un artiste pour le mouvement et travail en parade de rue, un artiste pour tout ce qui est sonore- musique ; un artiste pour les costumes et un dernier artiste pour la scénographie, maquillage…) Cette équipe artistique interviendra dans chaque groupe pour chaque fois 5 séances par groupe et par discipline. Ainsi les ateliers enfants se feront à domicile, les animateurs seront formés à des outils méthodologiques afin de ne pas seulement être encadrant mais aussi animateur du projet avec le soutien d’artistes intervenants dans les ateliers. Les ateliers seront filmés parfois et pourront être visionné par d’autres groupes dans d’autres ateliers entre les rencontres. Le travail et la méthode menés dans chacun des ateliers seront identiques tout en s’adaptant au public : partir du glanage des graines et ensuite de la croissance de la plante pour s’en inspirer en terme de mouvement, couleur, forme, …

Qu’est-ce que le désordre autour de nous ? Qu’est-ce que le désordre à l’intérieur de nous ? Comment canaliser ce désordre, cette énergie sauvage, cette vie qui va dans tous les sens ? Comment respecter notre nature Humaine & la nature de notre Terre ? La vie est en ville… Le macadam craque et laisse apparaître une zot herbe fol… Nous faisons partie de cette Nature. Nous vivons à l’intérieur d’elle. Explorons-la pour explorer la nôtre... Créons avec la Nature pour créer avec Nous.

Plan du site | Avec le soutien de | Spip |