Sarah Moon Howe &
Barbara Rom

Kaberdouch !
Théâtre invisible/performance

A Bruxelles, plusieurs cafés proposent des strip-teases le vendredi. On tire les rideaux, des filles viennent danser sur les tables distillant une odeur de souffre, de champagne et de parfums capiteux dans un endroit habitué aux bières, aux uniformes en tout genre et aux palabres autour des différentes façons de contourner la sacro-sainte pointeuse. Le caberdouch devient alors le lieu de toutes les tentations. Les clients viennent y boire un verre de façon irrépressible en se disant que tout ça n’est qu’un jeu, mais qu’il vaut mieux que leur femme ne l’apprenne pas. Les danseuses aussi, chaque semaine sont tentées d’y retourner. Elles envisagent d’arrêter mais quelque chose les retient, serait-ce l’argent, le besoin d’être dans la lumière ou encore le désir de briser une certaine solitude ? Caberdouch ! est une interrogation sur la tentation de toutes les parties concernés.

L’installation Caberdouch propose de titiller les passants dans leur curiosité presque archétypale autour de ces endroits à connotation charnelle. En installant une loge de strip-teaseuses dans la Zone de tentation Sarah Moon et Barbara Rom confrontent le passant à sa curiosité de savoir ce qui se passe dans les coulisses du strip-tease. Témoin de la transformation progressive de femmes anonymes en filles du spectacle, le piéton est incité à revoir ses idées préconçues, romantiques ou réprobatrices, sur ces endroits de luxure. Mais la tentation n’est pas l’exclusivité des spectateurs, les strip-teaseuses aussi succombent à l’attirance du lieu, des admirateurs et bien sûr de leur propre reflet dans le regard des clients. A travers une lézarde/un oeilleton le spectateur a accès à l’intimité crue d’une vraie loge de caberdouch. Il comprendra vite que, telles Narcisse, c’est plutôt pour leur propre reflet qu’elles se parent.

Bio
Barbara Rom (1963, Bruxelles) est chorégraphe et danseuse. A l’âge de 15 ans elle abandonne ses humanités et entame cinq ans plus tard une carrière de strip-teaseuse professionnelle de 25 ans. Elle travaille ensuite comme chorégraphe, costumière et interprète dans « Nightshade », spectacle mis en scène par Eric De Volder. Elle vit actuellement à Bruxelles et écrit un projet autour du strip-tease.
Sarah Moon (1973, Bruxelles) est auteure-réalisatrice de documentaires. Pendant ses études de psychologie, elle commence à faire du strip-tease dans différents lieux de la capitale et exercera ce métier pendant 10 ans. En 2003, elle réalise un documentaire sur ce sujet, intitulé « Ne dites pas à ma mère ». Quelques années plus tard elle danse pour Wim Vandekeybus (2007). A ce jour, elle continue de réaliser des films documentaires.

haut de page