Au Pied du Mur

  • Comment ?

    L’asbl Percutattoo vous invite à un atelier “En corps du rythme” axé sur le mouvement, l’expression, le son et le rythme. Cet atelier est ouvert à tous et est gratuit !

    • Où : CC Jacques Franck, 94 chaussée de Waterloo - 1060 Saint-Gilles
    • Quand : Les samedis 20/1, 27/1, 10/2, 17/2, 3/3, 10/3 et 24/3 de 10h15 à 12h45

    Inscriptions via ce mail : percutattoo@skynet.be

    Le Brussels Bayou Orchestra est une fanfare jazz aux sonorités New Orleans qui accueille des musiciens amateurs à confirmés. Les répétitions sont accessibles gratuitement.

    • Où : Pianofabriek, rue du Fort 35 - 1060 Saint-Gilles
    • Quand : Chaque lundi de 18h à 20h30

    Inscriptions via ce mail : laurentvigneron.drums@gmail.com

    lire la suite
  • Qui ?

    Partenaires : accueil extra-scolaire et espace créatif de rencontre pour jeunes Hispano-Belga buitenschoolse opvang en creatief ontmoetingscentrum voor jongeren, accueil extra-scolaire pour enfants et jeunes Cemôme buitenschoolse opvang voor kinderen en jongeren, centre de jour pour personnes en situation de dépendances L’Orée dagcentrum voor mensen met een verslaving, centre de développement et d’épanouissement pour enfants La Maison des Enfants activiteitencentrum ter zelfontplooiing voor kinderen, atelier de percussion Percutattoo percussieatelier, atelier de couture avec de la récupération La Transformathèque naaiatelier met recupmateriaal, festival des arts pour enfants à Bruxelles SuperVliegSuperMouche kinderkunstenfestival, centre culturel Jacques Franck cultureel centrum, centre culturel Pianofabriek gemeenschapscentrum, CPAS Culture de Saint-Gilles / OCMW cultuurwerking Sint-Gillis & atelier Ressources

    Coordinateurs artistique : Catherine Lievens & Zoumana Meité

    Les équipes artistiques : Nathalie Vanderheyden, Laurent Vigneron, Ruth Casals, Camila Cisneros, Tania Rojc

    lire la suite
  • Quoi ?

    L’illégal / Le légal. Entre les deux, un tracé qui crée deux entités. L’une n’existe pas sans l’autre. Intrinsèquement aussi différentes qu’inséparables, ce qui les sépare ne reste pas moins poreux et mouvant.
    Nous sommes au pied d’un mur qui apparaît en déployant l’étendue des (con)figurations qui le composent. Il est traversé et séparé. Il se déplace, encercle, écrase, explose. Et si ce mur, cette frontière, qui d’ordinaire n’apparait que s’il y a transgression, et s’il était lui-même frappé d’incongruité ? S’il se mettait à danser, chanter, transgresser en paradant pour provoquer tous ces murs fixes qui garantissent l’ordre urbain ?

    lire la suite